Cabinet dentaire du Dr Jihad ZEIDAN

Chirurgien-Dentiste sur Pont-Saint-Martin proche de Nantes

1 bis rue des vignes - 44860 Pont-St-Martin - Tél. : 02 40 32 72 68 -Fax : 02 40 32 77 43

Des gencives rouges qui saignent facilement sont les premiers signes d’une parodontite

Les parodontites peuvent, à leur stade le plus avancé, provoquer la chute des dents

Les parodontites (déchaussement des dents)

Les parodontites, également appelées déchaussements des dents, touchent 80% de la population adulte occidentale, ce qui en fait la maladie chronique la plus fréquente.

Qu’est-ce qu’une parodontite ?

À l’origine, la parodontite se caractérise par une infection de la gencive et de l’os qui entoure les dents. L’infection entraîne une destruction des tissus parodontaux qui soutiennent les dents (gencive, cément et os de la mâchoire). Lorsque la maladie progresse, une poche parodontale se forme entre la gencive et la dent. Elle devient rapidement le réceptacle d’une grande quantité de bactéries et de tartre ce qui aggrave l’irritation de la gencive, et empêche la guérison. À son stade le plus avancé, la parodontite provoque la chute des dents.

Dent saine Gingivite Maladie parodontale avancée Maladie parodontale terminale

Quels sont les symptômes ?

Parmi les signes révélateurs d’une éventuelle parodontite : gencives rouges et gonflées qui saignent facilement lors du brossage, mobilités dentaires, mauvaise haleine, abcès de la gencive, récessions gingivales… Sur le plan esthétique, la destruction des tissus parodontaux peut entraîner de forts désagréments tels que la rétraction de la gencive.

 Bouche saine et bouche malade

 

 

Maladie parodontale :  maladie du vieillissement et de la destruction des tissus gingivaux et osseux soutiens des dents. Pathologie poly-factorielle tant par son évolution que ses causes. Les facteurs sont autant locaux que généraux : 

1- Localement : malpositions dentaires, mauvaise occlusion, hygiène moyenne, polymétallisme, amalgames dentaires ...

2- Maladies d'ordre général : diabète, problème cardiaque, stress (bruxisme), tabac et alcool, facteurs familiaux et  poly-médication . 

3-  Environnement : pesticides, qualité de l'eau.

4- Alimentation (sucres, acides) : ceux-ci vont faciliter le développement de bactéries agressives, des amibes, la candidose, etc...

 

Cette maladie par sa composante poly-factorielle nécessite une prise en charge globale car pour se développer il faut avoir une notion du terrain du patient.

 

La prise en charge de ce patient nécessite :

 

-Un PNS (bilan sérique) afin d'avoir une idée précise de l'état général de son terrain et apporter le traitement adéquat pour le corriger.

-Un prélèvement de la plaque dentaire et son examen, sous microscope ou avec des géloses pour déterminer sa nature, sa mobilité son agressivité etc...Souvent dans les maladies parodontales agressives on retrouves des amibes (trichomanas tenax et Antamoeba Gingivales) Le Candida Albicans.  

-Evaluer et éliminer tous les foyers perturbateurs locaux : amalgames, les couronnes mal ajustées, les bimétallismes, les dysfonctionnements de l'occlusion ...

-Il faut aussi étudier les habitudes alimentaires du patient et les modifier (sucres, alcool, alimentation acide ...). Il faut aider les patients fumeur dans leur démarche d'arrêt de la cigarette. 

-Une action locale par un traitement de la maladie avec le Laser, le surfaçage et l'aromathérapie localement.

 

Le résultat à moyen et long terme dans ces conditions est très satisfaisant, et une grande majorité  des cas traités ne présentent plus de récidive, tout dépend de l'assiduité du patient à suivre sa part de travail, du respect d'un suivi régulier au cabinet, du stade d'évolution au moment de la prise en charge de son cas et de la complexité de son terrain personnel.  

 

A lire aussi : Le traitement des parodontites

Nos conseils

  • Il est essentiel de pouvoir intervenir au plus tôt afin de prévenir le développement d’une parodontite. Ainsi, en cas de saignements des gencives, ou si vos dents se mettent à bouger, n’hésitez pas à évoquer ces problèmes lors de votre prochain rendez-vous, afin de mettre en place les soins et les mesures de prévention adaptés à votre situation.
  • Attention, le tabac, ou un diabète non équilibré constituent des facteurs aggravants dans l’évolution et le traitement de la maladie.
  • Accompagnez votre brossage des dents d’un léger passage sur les gencives en allant toujours du rouge vers le blanc, afin d’éviter la formation de tartre sous votre gencive.
  • D’une manière générale, une hygiène dentaire impeccable, accompagnée de détartrages minutieux très réguliers permettent souvent d’éviter l’apparition de cette maladie.

Article rédigé par le praticien le 04/02/2013

Le site du cabinet dentaire a été réalisé par Webdentiste.fr